a
AccueilVeille médiasLa sélection malhonnête par la presse francophone des propos tenus par Trump à « Israel Hayom »

La sélection malhonnête par la presse francophone des propos tenus par Trump à « Israel Hayom »

Demi-vérité ou demi-mensonge ? La majorité des médias ont titré sur les doutes émis par Donald Trump quant à la volonté d’Israël de chercher la paix avec les Palestiniens et occulté l’autre partie de la phrase du président américain qui accusait plus lourdement les Palestiniens de ne pas vouloir la paix.

 

Dans une interview accordée au journal israélien Israel Hayom, Donald Trump a parlé de sa décision sur Jérusalem et de ses relations avec Israël, l’Iran et les pays du Golfe. Interrogé sur les perspectives du plan de paix américain, il a déclaré :

 

Pour le moment, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix, ils ne cherchent pas à faire la paix. Et je ne suis pas forcément sûr qu’Israël cherche à faire la paix.

 

Le journal israélien avait intitulé son interview : « Trump à Israel Hayom : les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix ».

 

 

Les journaux français ont rapporté cette interview. Et la plupart de leurs titres ont dit exactement le contraire de celui d’Israel Hayom !

  • Le Figaro  : « Donald Trump n’est «pas certain qu’Israël cherche à faire la paix» avec les Palestiniens »
  • Le Monde : « Donald Trump émet des doutes sur la volonté d’Israël à faire la paix avec les Palestiniens »
  • Ouest-France : « Trump dit ne pas être « sûr qu’Israël cherche à faire la paix » avec les Palestiniens »
  • Europe 1 : « Trump pas sûr qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • Huffington Post Quebec : « Trump pas sûr qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • RTL :  « Trump pas sûr qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • Le Vif (Belgique) : « Trump pas sûr qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • La Presse (Canada) : « Trump doute qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • TVA (Canada) :  « Trump incertain qu’Israël cherche la paix avec les Palestiniens »
  • TV5 Monde : « « Je ne suis pas sûr qu’Israël cherche à faire la paix » : quand Trump semble désavouer Netanyahu » (curieuse définition d’un « désaveu » : la presse francophone n’en a pas parlé mais Donald Trump réaffirmait dans l’interview son amitié pour le premier ministre israélien, qu’il nomme « Bibi » : « une personne formidable, un leader formidable »).

Nulle part la dérive n’est plus évidente que dans L’Obs, qui a illustré son article avec un portrait de « Ubu Trump » :

 

 

Ubu Trump ? C’est à peine croyable, mais un grand quotidien d’audience nationale, lu chaque jour par plusieurs centaines de milliers de lecteurs qui pensent s’y informer, a créé sous ce sobriquet une rubrique où est regroupé tout ce qui peut servir à dénigrer un dirigeant que la rédaction du journal n’apprécie pas. On peut ne pas l’aimer, Trump. Mais il n’y a pas de rubrique sur les dictateurs Ubu Erdogan ou Ubu Kim Jong-Un dans L’Obs… Peut-on dans ces conditions faire confiance à L’Obs pour obtenir une information fiable sur les déclarations de Donald Trump à propos du Moyen-Orient ou de tout autre sujet ? Assurément du grand journalisme, objectif et sans le moindre parti-pris !

 

Ce que Donald Trump a vraiment dit

Reprenons ce qu’a dit le président : « Pour le moment, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix, ils ne cherchent pas à faire la paix. Et je ne suis pas forcément sûr qu’Israël cherche à faire la paix. »

Si l’on y fait attention, tout en prenant soin d’afficher un certain équilibre – diplomatie oblige, ses propos étaient plus durs envers les Palestiniens qu’envers les Israéliens. Donald Trump a déploré deux fois en une phrase ce qu’il estime être un manque de volonté des Palestiniens dans la recherche de la paix : « les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix », une affirmation forte. Il a ensuite exprimé une seule fois des réserves sur l’engagement d’Israël en les nuançant« ne pas être forcément sûr qu’Israël cherche à faire la paix » ne signifie pas « être sûr qu’Israel ne cherche pas à faire la paix ». Cela laisse grande ouverte la possibilité du contraire !

Donald Trump n’est pas nécessairement un ami inconditionnel d’Israël. Il a tenu à dire que « les implantations sont quelque chose qui complique beaucoup et a toujours compliqué la paix, donc je pense qu’Israël doit être très prudent avec les implantations ». Une critique qu’il a déjà formulée par le passée, réelle mais assez légère puisque « prudence » n’est pas « interdiction ».

Mais les propos de Donald Trump n’étaient en aucun cas une critique unilatérale d’Israël : faire croire cela est malhonnête. 

Le président américain a d’ailleurs estimé, dans un passage de l’interview que n’ont pas choisi de rapporter les médias, que les relations entre les Etats-Unis et Israël étaient « plus proches que jamais ».

 

Un titre plus équilibré ? C’était possible

Quelques journaux ont été un peu plus honnêtes.

  • Atlantico : « Trump n’est « pas sûr » qu’Israéliens et Palestiniens cherchent à faire la paix » (il est en fait assez sûr que les Palestiniens ne cherchent pas à la faire…)
  • Les Echos : « Pour Trump, ni Israel, ni la Palestine ne souhaitent actuellement faire la paix » (Donald Trump n’a pas parlé de « la Palestine », qu’il ne reconnaît pas comme Etat. Il a parlé des « Palestiniens ». Et il n’a pas dit qu’Israël ne souhaitait pas faire la paix; seulement qu’il n’était pas sûr qu’Israël le souhaitait. La formulation des Echos n’est donc pas parfaite – mais elle est déjà plus équilibrée que d’autres journaux par le simple fait de mentionner les deux camps.)

Ces quelques exemples de titres plus fidèles sauvent timidement l’honneur et démontrent que la plupart des autres journaux se sont livrés à une parodie d’information.

Vous avez aimé cet article ? Suivez InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

Image : Wikimedia Commons CC B-Y S.A. 2.0 Gage Skidmore

Dernier commentaire
  • Parmi les medias qui ont repris cette infaux erronée, il ne faut pas oublier de mentionner i24News, chaine de télé israélienne de gauche…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.