a
AccueilVeille médiasDésinformation et guerre des titres : qui prône le « nettoyage ethnique » ?

Désinformation et guerre des titres : qui prône le « nettoyage ethnique » ?

Les dernières déclarations de Benyamin Netanyahu offrent un nouvel exemple de la manière dont des propos peuvent être détournés, notamment à travers l’utilisation de titres tendancieux.

Les faits

Dans une nouvelle vidéo postée sur son compte Facebook et sur Youtube, Benyamin Netanyahu dénonce l’exigence des Palestiniens que les localités juives de Judée-Samarie soient démantelées dans le cadre d’un futur accord de paix. Pour le Premier ministre israélien, cette exigence, soutenue par de nombreuses voix en France et en Europe, relève du « nettoyage ethnique. »

 

 

Dans son intervention, il rejette l’idée que les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée sont « un obstacle à la paix » et y oppose « la diversité d’Israël » où habitent quelque deux millions d’Arabes, comme preuve de son « ouverture à la Paix. » « Et pourtant, explique-t-il, les dirigeants Palestiniens demandent un Etat avec une condition préalable : pas de juifs. Cela s’appelle du nettoyage ethnique. »

Cette déclaration a suscité quelques réactions, c’est la moindre des choses dans une démocratie. Les partis arabes israéliens à la Knesset ont protesté en accusant en retour les « colonies » d’être la cause de tous les maux. Le très anti-israélien Département d’Etat américain (l’équivalent du Quai d’Orsay, outre-Atlantique) a qualifié les propos du Premier ministre israélien d’ « inutiles » et « inappropriés. »

Le traitement de l’info

Le site franceinfo, la nouvelle chaîne tout info du service public, a rendu compte de la polémique avec un titre clair et objectif.

 

finfonet2016-09-12a13-52-48

 

Mais d’autres journaux ont inversé le sens de l’info.

Ils ont préféré mettre l’accent sur la polémique suscitée et ont relégué au second plan la déclaration de Benyamin Netanyahu.

Voici comment Le Point a présenté le choses :

 

leptnet2016-09-12a13-56-11

 

On perçoit aisément la nuance, ou plutôt la confusion.

Tous les lecteurs ne liront pas l’article. Beaucoup se contenteront du titre.

Un titre plus qu’ambigu puisqu’il semble indiquer que c’est le Premier ministre israélien qui prône le « nettoyage ethnique ».

Ce genre de renversement de l’info vaudrait un zéro pointé à n’importe quel étudiant en première année d’école de journalisme. Mais Le Point l’a fait.

Il faut préciser, à la décharge de l’hebdomadaire, que cette trouvaille n’est pas de lui. Le Point n’a fait que reprendre la dépêche AFP et le titre qui va avec.

Ce détail n’a pas échappé à un internaute abonné au Point qui fait part au journal de son mécontentement :

 

comment2016-09-12a13-59-11

 

« Le Point » n’est d’ailleurs pas le seul à avoir repris le titre fallacieux. Radio France International (RFI) a fait de même.

 

rfinet2016-09-12a16-19-40

 

L’édition suisse de 20 minutes a réécrit le titre, en plus court, mais en conservant la même idée.

 

20minnet2016-09-12a16-30-53

En plus concentré, c’est encore plus efficace.

Bien sûr, il y a le sous-titre qui rétablit la vérité.

Mais tout le monde ne lit pas les sous-titres. C’est une règle que les journalistes connaissent bien.

Dans le meilleur des cas, le message aura été brouillé.

Commentaire – Décryptage

Depuis des décennies, une campagne d’opinion, menée en France et en Europe, vise à présenter les localités juives de Judée-Samarie comme le principal obstacle à une solution négociée du conflit israélo-palestinien.

L’idée centrale de cette campagne est d’affirmer que ces localités seraient « illégales » au regard du droit international, ce qui reste amplement à démontrer.

Les habitants de ces localités juives sont systématiquement présentés comme extrémistes et fauteur de troubles. La violence des Palestiniens à leur encontre est le plus souvent passée sous silence par les médias.

Cette campagne, qui reprend tous les arguments de la propagande palestinienne, tente de convaincre les opinions publiques que ces localités juives – qualifiées de « colonies » – devront être nécessairement démantelées dans le cadre d’un hypothétique accord de paix.

La création d’un Etat palestinien indépendant devrait ainsi s’accompagner de l’expulsion de centaines de milliers d’habitants juifs jugés indésirables.

Cette position, moralement et juridiquement indéfendable, est bien constitutive d’une « épuration ethnique ». Dans aucun conflit, les instances internationales n’ont jamais préconisé un tel exode forcé de population, basé sur un critère ethnique et religieux.

C’est pourtant ce que préconisent de manière plus ou moins voilée, plus moins explicite, plusieurs gouvernements et institutions européens.

Est-ce pour ces raisons que les déclarations du Premier ministre israélien dénonçant la menace d’un « nettoyage ethnique » visant les Juifs de Cisjordanie ont été rapportées de manière biaisée ?

La question mérite d’être posée.

Vous avez aimé cet article ? Suivez InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable

Image : YouTube – IsraeliPM

Derniers commentaires
  • Il a parfaitement raison Mr. Netanyahu! Les Arabes et Musulmans trouvent normal et que c’est leur droit d’être acceptes, de vivre, (de s’imposer) en Europe mais n’accordent pas ce meme droit chez eux (ou croient être chez eux!) a d’autres populations non Musulmanes. Ce serait pourtant une indication de leurs bonnes intentions de paix voir meme une garantie de vouloir et chercher la paix et co-habitation pacifique et rejet de la confrontation. Nous savons tous la réalité des faits, les détracteurs de Netanyahu sont des hypocrites, des menteurs, des vendus et des laches.

  • Quand la France par Hollande demande ou impose aux juifs de ne pas quitter le France, cela veut dire n’allez pas en Israel nous sommes contre ce payset son existence,
    Quand Abbas pretend eradiquer Israel les juifs et le sionisme
    Quand l’Espagne et le Portugal pretendent ouvrir leurs portes aux juifs après l’inquisitiion,
    Quand les Obamiens pretendent deux etats pour deux peuples un peuple Divin et un peuple qui n’existe pas pour faire remplacer un peuple existant par une peuplade inexistante,
    Quand les journaleux issus de la France Maurassienne pretendent modifier et mentir impunement sur le deroulement des evenements en Israel,
    Quand l’Allemagne Nazie qui se drape dans son indignite séculaire pretend que Israel devrait aussi recevoir les transfuges arabes ?
    N EST CE PAS DE L’EPUTATION ETHNIQUE ,
    Alors moi aussi je suis pour l’epuration ethnique non pour detruire les arabes mais pour les renvoyer d’un pays qui ne leur appartient pas , ils ont toute l’Europe pour se refugier et même le reste du monde

Commenter