a
AccueilVeille médiasL’ONU blâme Israéliens et Palestiniens; l’AFP ne mentionne que la condamnation d’Israël

L’ONU blâme Israéliens et Palestiniens; l’AFP ne mentionne que la condamnation d’Israël

Selon l’agence Associated Press, le Coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déclaré devant le Conseil de sécurité que les dirigeants politiques des deux côtés du conflit israélo-palestinien continuaient de se dérober devant les pas nécessaires à la paix, persistant à éloigner la perspective d’une solution à deux états.

AP2016-08-30a14.49.06

L’ONU dit qu’Israéliens et Palestiniens mettent tous deux en danger la solution à deux états

 

De grands médias anglo-saxons comme le New York Time et ABC News ont repris les informations d’Associated Press.

Cette prise de position de l’ONU se situe dans la lignée du rapport du Quartette sur le Proche-Orient (ONU, UE, USA, Russie) publié fin juin, qui renvoyait également dos à dos Israéliens et Palestiniens – les uns pour la poursuite de la construction d’implantations, considérées par l’ONU comme un obstacle essentiel à la paix, et les autres pour l’incitation à la violence et l’absence de condamnation claire des attaques terroristes.

L’AFP passe sous silence l’ensemble des reproches faits aux Palestiniens

De nombreux lecteurs du monde francophone n’auront pas connaissance de cette attribution de torts partagés par l’ONU. Selon leurs médias (Le Figaro, Tribune de Genève, i24News ou encore L’Orient Le Jour, l’ONU n’a dénoncé qu’un seul coupable : Israël.

AFP2016-08-30a14.58.47

 

La dénonciation de ce qu’elle appelle la « colonisation » est en effet une position de l’ONU, avec laquelle le gouvernement israélien est en désaccord comme l’a fait savoir le porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahou, cité dans une dépêche ultérieure par l’AFP.

Cependant l’AFP, qui a fourni à tous ces médias l’information, a insisté sur la condamnation d’Israël par l’ONU en passant sous silence celle des Palestiniens.

En effet, Associated Press a rapporté que, pour M. Mladenov, Gaza « restait sous l’emprise de militants », un euphémisme pour parler de terroristes, appliqué ici au Hamas.

M. Mladenov a d’autre part « dénoncé les attaques à la roquette par des militants de Gaza le 21 août et la réponse israélienne, tirant des missiles et des obus sur des installations militaires suspectes dans le territoire. » On retrouve là encore une mise en équivalence contestable des deux parties par l’ONU, mais la responsabilité de l’attaque initiale est bien attribuée au Hamas.

M. Mladenov s’est par ailleurs réjoui de la tenue d’élections municipales prévues le 8 octobre dans les Territoires palestiniens mais a mis en garde contre « le manque d’unité, ou toute tentative d’influencer le résultat des élections, y compris par intimidation, menaces, violence ou coercition. »

Commentaire

InfoEquitable soutient que les lecteurs francophones, nombreux à être informés par des médias prenant l’AFP comme source, méritent de connaître la position complète des instances internationales. Lorsque l’ONU émet des critiques à la fois à l’encontre des Israéliens et des Palestiniens, ne rapporter que celles visant les Israéliens et taire celles concernant les Palestiniens revient à donner une perception erronée du conflit dans l’esprit des lecteurs, incités à croire en une culpabilité sans équivoque d’Israël.

InfoEquitable aimerait connaître les raisons pour lesquelles l’AFP n’a pas informé ses clients de la position complète du haut responsable de l’ONU, pourtant à disposition des agences de presse comme le démontre la dépêche de son concurrent Associated Press.

Vous avez aimé cet article ? Suivez InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Image : Nikolay Mladenov, source: UNDPA via Youtube

Auteur : InfoEquitable

Aucun commentaire

Désolé, les commentaires ne sont pas disponibles actuellement.