a
AccueilVeille médiasGaza: Reuters prête au pape des mots qu’il n’a pas dits

Gaza: Reuters prête au pape des mots qu’il n’a pas dits

A Pâques, le pape François a prié pour de nombreux pays mais il n’a pas nommé Gaza. Alors pourquoi Reuters a-t-elle fait croire que c’était l’un des éléments centraux de son allocution ?

 

Le Pape a délivré sa traditionnelle bénédiction Urbi et orbi. Voici ce que Reuters a retenu de son discours :

 

 

Le message du pape est disponible sur le site du Vatican. Il ne contient pas la moindre mention de Gaza !

Reuters a bien essayé de créer un lien dans sa dépêche en écrivant :

 

CITE DU VATICAN (Reuters) – Le pape François a appelé à l’occasion des fêtes de Pâques à la paix en Syrie et en Terre Sainte, deux jours après la mort de 15 Palestiniens à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, déplorant que ces conflits n’épargnent pas « les personnes sans défense ».

 

Mais la phrase que nous avons mise en gras est signée Reuters. Le pape a été beaucoup plus vague. Voici la seule allusion qu’il a faite à ces événements :

 

Invoquons des fruits de réconciliation pour la Terre Sainte, blessée encore ces jours-ci par des conflits ouverts qui n’épargnent pas les personnes sans défense, pour le Yémen et pour tout le Moyen Orient, afin que le dialogue et le respect réciproque prévalent sur les divisions et sur la violence. Puissent nos frères en Christ, qui souvent subissent brimades et persécutions, être des témoins lumineux du Ressuscité et de la victoire du bien sur le mal.

 

Le pape a nommé bien d’autres pays dans son allocution : le Yémen, le Sud-Soudan, la Corée, l’Ukraine, le Vénézuéla… La Syrie aussi, bien sûr.

Mais il n’a fait qu’évoquer des « personnes sans défense en Terre Sainte », sans afficher de parti pris. Et sans référence au cas particulier de Gaza.

Reuters a mis implicitement Israël sur le banc des accusés en déformant les propos universalistes du pape. Même le Hamas, qui a organisé les affrontements du week-end de Pâques dans l’espoir qu’Israël serait contraint à faire des victimes pour se défendre et s’attirerait la réprobation internationale, n’en espérait peut-être pas tant.

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte !

Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

Image : Flickr CC BY-NC 2.0 Globovision

Derniers commentaires
  • Vous voyez le mal partout ! Reuters a déformé les propos du Pape ? Il a dit : « la Terre Sainte, blessée encore ces jours-ci par des conflits ouverts qui n’épargnent pas les personnes sans défense ». Gaza fait partie de la Terre Sainte depuis 2000 ans… Et il précise « ces jours-ci». Alors de quoi parlait-il, à votre avis ?

  • Pour mémoire, que beaucoup ont oublié : dans l’après guerre, feu le Général avait rappelé que dans le monde nouveau, il y aura deux formes de journalisme…
    * le journalisme d’investigation, comme en Angleterre…
    * le journalisme d’opinion, comme en France…
    70 ans plus tard, c’est toujours le cas. Pourquoi s’étonner de tous ces mensonges ?

    • Reuters est une agence britannique…

  • Oh, ce pape, qu’il aille « gazouiller » à Gaza et on verra bien ce qui se passe !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.