AccueilVeille médiasRFI présente une attaque du Hezbollah comme un geste défensif

RFI présente une attaque du Hezbollah comme un geste défensif

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cette inversion des responsabilités se fonde sur… un communiqué du parti chiite.

 

C’est l’histoire d’un échange d’amabilités par projectiles interposés, en quatre étapes.

1) Mercredi 4 août, jour anniversaire de l’explosion du port de Beyrouth, trois roquettes atterrissent en territoire israélien, tirées depuis le sud du Liban (où l’armée libanaise appuyée par la FINUL onusienne est censée empêcher ce genre d’activités en vertu de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU). Il s’agit d’une attaque spontanée, premier acte de ce qui va suivre.

 

 

2) Le lendemain, jeudi 5 août, l’armée israélienne réplique en bombardant des positions de tir utilisées par les islamistes au Liban.

3) Vendredi 6 août, 19 nouvelles roquettes sont tirées depuis le Liban vers Israël. Cette fois, le Hezbollah revendique ouvertement les tirs.

4) Tsahal réplique immédiatement le même jour en bombardant les sites de lancement des roquettes.

Il y a donc eu deux agressions venues du Liban, et deux répliques israéliennes.

Voici pourtant comment le correspondant au Liban de RFI, Paul Khalifeh, a décrit les événements de vendredi :

 

 

Les « raids israéliens » du 5 août étaient bien évidement une riposte à l’attaque gratuite et non provoquée menée contre Israël le 4.

Mais pour RFI,

 

Les tirs de roquettes revendiqués par le Hezbollah ce vendredi constituent une riposte aux raids aériens menés la veille par l’aviation israélienne près de deux villages du Sud-Liban, selon un communiqué publié par le parti chiite.

 

Faut-il rappeler que le parti chiite affidé à l’Iran, le Hezbollah, est considéré par l’Union européenne comme une entité terroriste (du moins sa « branche militaire » selon la distinction byzantine d’usage, mais peut-on imaginer que ce soit sa « branche politique » qui ait lancé l’attaque) ?

RFI reprend donc sans la moindre distanciation le discours d’un groupe terroriste et en fait son titre.

Faisant ainsi porter le chapeau à la victime, Israël.

Chapeau, vraiment.

 

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

Image : capture d’écran YouTube – i24NEWS

 


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Derniers commentaires
  • Les antisiomites, ça ose tout…

  • Ce journaleux « oublie » tout simplement, dans le reste de son article, de mentionner ce qui s’est passé le 4 Août, laissant à penser que l’attaque initiale était israélienne.
    Cela ne pourrait-il faire l’objet d’une protestation auprès de Mme Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde, société nationale qui supervise et coordonne, entre autres, les activités de RFI ?
    (RFI dont le budget est, en partie, financé par nos impôts…)

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.