Après avoir salué le travail des journalistes en poste en Israël, le correspondant du « Monde » accuse les Israéliens de mener des expériences scientifiques

Le correspondant de Libération en Israël, Guillaume Gendron, exploite un fait divers local pour rédiger un papier d’une rare malveillance.

Reuters annonce la mort d’un Palestinien. Mais des précisions essentielles, présentes dans le titre de la dépêche émise en anglais par l’agence, manquent dans le

Eclairages & Opinions

Après avoir salué le travail des journalistes en poste en Israël, le correspondant du « Monde » accuse les Israéliens

/
Veille Médias

Le correspondant de Libération en Israël, Guillaume Gendron, exploite un fait divers local pour rédiger un papier d’une rare malveillance.

Relatant les tracas d’une famille palestinienne vivant à côté de la barrière de sécurité, la dépêche au ton très militant comportait de flagrantes inexactitudes.

Un secouriste de Gaza et une personne âgée d’Ashkelon sont tous deux morts des suites de blessures subies durant les violences de mai dernier. L’AFP