AccueilRessources
Archive

Alerté par InfoEquitable, le site TÊTU a supprimé un article comportant des propos que Yaakov Litzman, ministre de la Santé israélien, n’avait pas prononcés.

La calomnie associant les Juifs à une maladie meurtrière a une longue histoire. Il est stupéfiant de la retrouver relayée en 2020 par un grand magazine français.

Le journal catholique affirme aussi que le gouvernement israélien cherche à profiter de la crise sanitaire pour confisquer le pouvoir.

Pour commenter la décision israélienne de localiser ses citoyens contaminés par le coronavirus en recueillant la position de leur téléphone, RFI a fait appel, sans le dire clairement aux auditeurs, à un militant

Dans un article malveillant, le correspondant du quotidien du soir accuse le Premier ministre israélien de profiter de la crise sanitaire pour attenter aux libertés publiques et mettre la population en coupes réglées.

Face à la caméra, le jeune professeur de français qui enseigne à des enfants de Gaza et récolte des fonds pour cette activité l'assure : « Rien de politique, c’est juste humanitaire ».

Une citation de Donald Trump attribuée à des sources anonymes et invérifiables est invoquée pour accréditer l'idée d'un hold-up américano-israélien contre les Palestiniens.

L'auteure du reportage affirmait que les cancers et les maladies neurologiques et respiratoires grimpaient en flèche en Cisjordanie à cause du traitement des déchets électroniques israéliens. Contacté par InfoEquitable, le médiateur de RFI

Une illustration réalisée par le service Infographie-cartographie du quotidien supprime purement et simplement la bande de Gaza sur une représentation du plan de Donald Trump. En suggérant mensongèrement que les Palestiniens seraient privés

Derrière la belle histoire de ce chef cuisinier venu enseigner les secrets de la préparation des pâtes italiennes à des prisonniers de Gaza se cache un personnage pas si appétissant.

Diffusée à partir du jeudi 30 janvier sur Canal +, la dernière série de la chaîne américaine HBO centrée sur Israël, « Our Boys », affirme être « basée sur les véritables événements

Une seule affaire, trois versions différentes, selon les dépêches en français, anglais et arabe diffusées par l'Agence France-Presse. Certaines réalités historiques essentielles sont tronquées, toujours dans le but d'accabler Israël.

Dans une interview complaisante au « Monde des Religions », le père Jamal Khader accuse les Israéliens de tous les maux et juge « indispensable » la campagne de boycott contre l’Etat juif.

Comme chaque fin d’année, InfoEquitable dresse le palmarès des plus gros mensonges anti-israéliens relevés dans la presse française.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel n’a répondu à aucune des protestations d’InfoEquitable au sujet d’un reportage foncièrement anti-israélien et totalement déséquilibré diffusé en juillet dernier sur la radio du service public.

Les réjouissances en l'honneur de cette martyre du 3e siècle vénérée par les chrétiens orthodoxes sont l’occasion de maquiller la fête pour en faire un « héritage palestinien », en occultant soigneusement l'oppression

Partisane du boycott d’Israël, engagée en politique sur une ligne proche de celle du Labour britannique, tel est le profil d’une « chercheuse » supposée offrir aux lecteurs de 20 Minutes un éclairage

Il paraît que le mensonge peut avoir des vertus émancipatrices. C’est la théorie prônée par Manuel Cervera-Marzal, auteur d’un récent essai dans lequel il revendique la « liberté de mentir ». Et justement,

Un mois après l’attentat contre des policiers au cœur de la Préfecture de Paris, une semaine avant le sombre anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, on projette dans une salle de cinéma

A l'occasion des 30 ans de la chute du mur, France Info a diffusé un reportage établissant un parallèle entre le mur de Berlin et la barrière de sécurité séparant Israël de la