AccueilVeille médiasExtrémistes juifs : le Figaro enlève du titre leur inculpation par Israël

Extrémistes juifs : le Figaro enlève du titre leur inculpation par Israël

Lors d’un mariage juif en Israël, des convives et le marié lui-même se sont réjouis de la mort d’un bébé palestinien dans un incendie criminel en poignardant la photo du bébé, en dansant avec des armes et en appelant à détruire la mosquée al-Aqsa, sur le Mont du Temple à Jérusalem. Ils viennent d’être inculpés par la justice israélienne pour « incitation à la violence et au terrorisme ».

L’AFP a correctement décrit les faits dans une dépêche intitulée :

 

Israël: 13 extrémistes juifs inculpés pour apologie du meurtre de Palestiniens

 

Le Figaro a repris la dépêche AFP dans son intégralité. Mais pourquoi le journal a-t-il cru bon de raccourcir le titre ?

 

figaro_incitaientmeurtrepalestiniens

Avec ce changement, la rédaction du Figaro ne donne plus que la moitié de l’histoire au lecteur : l’existence, avérée, d’extrémistes en Israël. L’autre moitié de l’information, la plus importante car c’est elle qui représente l’attitude officielle de l’Etat d’Israël, est l’inculpation de ces extrémistes par la justice de leur propre pays. C’est d’ailleurs à l’occasion de l’inculpation des suspects que la presse parle de nouveau de l’affaire. Retirer cette partie de l’information revient à changer le sens du titre de l’AFP.

Bien sûr, les faits figurent dans l’article publié par Le Figaro; mais le titre est de loin la partie la plus lue d’une publication. De très nombreux lecteurs se font une opinion en parcourant simplement les titres, d’où l’importance de leur faire refléter au mieux la réalité.

On notera que les occasions ne manqueraient pas si le Figaro voulait parler de l’incitation à la violence la plus répandue dans la région, celle venant des Palestiniens, qui bien souvent n’est pas condamnée mais au contraire attisée par des représentants politiques de haut niveau…

Question de place ?

Manque de place, direz-vous ? Les titres plus courts sont plus vendeurs ?

L’argument ne tient pas car un coup d’oeil sur le site du Figaro suffit à dénicher de nombreux titres tout aussi longs que celui de l’AFP.

Par exemple, le même jour, le quotidien a écrit :

 

Jacqueline Veyrac, la riche propriétaire d’hôtels enlevée lundi, retrouvée vivante à Nice

 

Un titre long de 78 caractères, espaces compris : soit à la lettre près la même longueur que le titre original de l’AFP.

Deuxième titre incomplet en une semaine au Figaro

Quelques jours auparavant, Le Figaro avait déjà opéré un raccourci qui empêchait le lecteur de comprendre des faits se rapportant à Israël. InfoEquitable et ses lecteurs avaient interpellé le journal sur Twitter :

 

 

Le titre, toujours en ligne, ne précisait pas que les Palestiniens arrêtés l’avaient été par l’Autorité palestinienne pour avoir eu le courage de participer à une fête juive avec leurs voisins israéliens. En l’absence de ces détails, le lecteur pouvait imaginer que c’était Israël qui avait arrêté les Palestiniens, « pour une fête juive » (pour l’avoir dérangée ? en l’honneur de la fête ?).

Ces titres donnent une impression fausse. Nous pensons qu’un journal soucieux d’exactitude devrait les corriger. Vous pouvez aider InfoEquitable à obtenir ces corrections en écrivant à https://contact.lefigaro.fr/ .

Vous avez aimé cet article ? Suivez InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : © InfoEquitable

Images : capture d’écran JOL

Derniers commentaires
  • J’avais déjà écrit au Figaro pour dire que le titre concernant l’arrestation des danseurs palestiniens était ambigu, en ce sens qu’on aurait pu croire que c’étaient les Israéliens qui les avaient arrêtés. Les titres du Figaro sont presque toujours trompeurs. Je suis persuadé que c’est volontaire.

  • Oui, le Figaro est un journal antisémite.

  • Oui, on le sait, le Figaro est un journal antisémite.

  • Le Figaro n’est pas le seul journal antisémite. C’est un des journaux antisémites de France.

  • Donc plus de journal objectif ni pro-Israélien . Ah quand l’Economie ne fonctionne plus, on est prêt à tout même à y perdre son âme!!!!!!!!!!!!! Les ONG sont payées par du “beau monde”, les journaux craignent les fathouas ou ont des actionnaires du “beau monde” : alors où va le Monde? savent ils ces gens qu’ils ne seront pas épargnés in fine !!!!!!!! mais nous n’avons pas dit notre dernier mot!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.