AccueilVeille médiasL’AFP supprime l’affirmation erronée selon laquelle l’ONU considère l’occupation israélienne comme «illégale»

L’AFP supprime l’affirmation erronée selon laquelle l’ONU considère l’occupation israélienne comme «illégale»

Partagez
  • 341
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    341
    Partages

L’Agence France-Presse (AFP) a supprimé dans des articles en anglais et en français l’affirmation erronée selon laquelle les Nations unies considéraient l’occupation israélienne de la Cisjordanie comme « illégale ».

 

L’article de ce jour, « Colonies israéliennes: un gros fonds norvégien exclut Alstom, Altice et Motorola » (5:18 am GMT), comportait une erreur : « L’occupation des territoires palestiniens est considérée comme illégale par les Nations unies. » »

 

 

CAMERA, une organisation de veille médiatique qui travaille en étroite collaboration avec InfoEquitable, a rapidement contacté la rédaction de l’AFP et a fait remarquer que si l’ONU avait clairement indiqué que toute annexion de la Cisjordanie par Israël serait « inadmissible » et avait également qualifié les colonies israéliennes d’« illégales », aucune de ses résolutions d’après-guerre – les résolutions 2252, 2253, 2254 et 2256 de l’Assemblée générale et les résolutions 236, 240 et 242 du Conseil de sécurité – ne soutenait que la prise de la Cisjordanie à la Jordanie et l’occupation subséquente étaient illégales.

Les rédacteurs de la résolution 242 du Conseil de sécurité, qui demandait le retrait israélien de « territoires occupés lors du récent conflit » non spécifiés, ont précisé à plusieurs reprises que leur résolution demandait que tout retrait israélien se fasse vers des « frontières sûres et reconnues » négociées lors de pourparlers de paix entre les parties à la guerre, et ne considérait pas l’occupation comme illégale : « Jusqu’à ce que cette condition soit remplie, Israël a le droit d’administrer les territoires qu’il a capturés – la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza – puis de se retirer de certaines terres, mais pas nécessairement de toutes », a expliqué Eugene Rostow, l’un des rédacteurs de la résolution et sous-secrétaire d’État aux affaires politiques dans l’administration du président Johnson.

En 2019, suite aux interventions de CAMERA, Bloomberg a corrigé la même erreur et le New York Times a corrigé à deux reprises après avoir fait une erreur similaire en affirmant que la communauté internationale considérait l’occupation israélienne comme illégale. En outre, toujours en 2019, InfoEquitable a suscité une correction de l’AFP sur ce même point.

Suite à la demande de correction de CAMERA, l’AFP a louablement mis à jour les articles anglais et français, respectivement à 10h28 GMT et 10h03 GMT, en supprimant la phrase erronée de l’anglais, et en remplaçant « occupation » par « colonies » en français.

 

 

 

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : CAMERA. Adaptation française InfoEquitable.

Version originale : AFP DELETES ERRONEOUS CLAIM THAT UN CONSIDERS ISRAELI OCCUPATION ‘ILLEGAL’

Image : Mr. Bullitt/Wikimedia

© InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

 


Partagez
  • 341
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    341
    Partages
Derniers commentaires
  • Euuuh … oui, mais d’abord « colonie » et « colons » n’est pas mieux que « occupation » et « occupants » et veut dire exactement la même chose au 21è siècle et une partie du 20è … Cela suggère que les Juifs sont des occupants, donc des étrangers illégitimes sur leur propre terre, je n’y vois donc nullement motif de satisfaction … C’est comme dire « L’AFP avait qualifié untel de ‘connard’, mais grâce à l’intervention de telle organisation, elle a fini par modifier sa dépêche en remplaçant « connard » par « salaud » … Je ne vois pas trop en quoi c’est mieux … Je serais très curieuse de connaître les raisons de votre satisfaction sur ce point. D’une part …

    D’autre part, je ne vois pas où est le passage supprimé …

    Version 1 : « L’occupation des territoires palestiniens est considérée comme illégale par les Nations unies. Mais plus de 600 000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est »

    Version 2 : « Si les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens sont considérées comme illégale par les Nations unies, plus de 600 000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est »

    Le propos reste exactement le même et l’AFP continue de dire que la présence juive est illégale en Judée-Samarie et dans l’Est de Jérusalem.

    Je ne vois là non plus aucune raison de faire la fête autour de la dépêche de l’AFP qui tient exactement les mêmes propos dans les deux versions.

    Là encore, j’aimerais assez avoir vos lumières …

    • Simplement que sur le plan factuel, l’ONU ne considère pas la présence israélienne (« occupation ») comme illégale. Elle a en revanche un avis plus tranché sur la « colonisation » – la construction d’habitations. Et le minimum est qu’une agence de presse ne fasse pas dire à une organisation internationale ce qu’elle n’a pas dit. Après, votre commentaire est tout à fait sensé sur le fait que remplacer une notion par l’autre n’est pas un immense progrès, et la terminologie utilisée reste connotée dans les deux cas. Mais c’est un plus juste reflet des positions de l’ONU.

      • La présence d’ « occupants » implique nécessairement l’établissement de ces « occupants », donc le propos est exactement le même, rien n’a changé sauf à vouloir se mentir à nous même en tentant de nous convaincre nous-même qu’il y a une évolution dans le propos tenu. Je suis désolée, mais très honnêtement, ce n’est pas le cas. La meilleure façon de combattre le mensonge n’est pas de se mentir à soi-même mais en défendant la vérité, même si elle ne nous plaît pas, voir la réalité en face … Or cette réalité montre clairement que le changement de formule de l’AFP n’est que la forme et ne change absolument rien au fond du propos qui, lui, reste malheureusement rigoureusement le même. Le mensonge donc continue, et nous, nous devons continuer de le combattre.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.