AccueilRessourcesEclairagesUn cardinal et un évêque allemands sans croix sur les lieux saints de Jérusalem

Un cardinal et un évêque allemands sans croix sur les lieux saints de Jérusalem

Ils sont les plus hauts représentant des Eglises catholiques et protestantes allemandes. L‘évêque Heinrich Bedford-Strohm et le cardinal Reinhard Marx reviennent d’un pélerinage œcuménique en Terre Sainte. Lorsque les deux hommes ont visité le Mont du Temple et le Mur occidental à Jérusalem, un détail a attiré l’attention du quotidien allemand Bild : ils avaient retiré leurs croix.

 

Leur visite à Jérusalem n’est pas passée inaperçue dans la presse de leur pays. Le quotidien le plus vendu d’Allemagne, Bild, a publié un excellent article de Michaël Wolffsohn intitulé : “Sensation dans l’Eglise – le Cardinal et l’Evêque renoncent à leur croix.” On y voit les deux hommes, respectivement président de la Conférence épiscopale allemande et président du Conseil de l’Église évangélique d’Allemagne, marchant devant le Dôme du Rocher, sur le Mont du Temple, en compagnie du Cheikh Omar Abdallah Kiswani, directeur de la mosquée al-Aqsa. Sans croix autour du cou.

En signe, nous dit Wolfssohn, de « ‘respect’ envers les souhaits de leur hôte musulman sur le Mont du Temple ». Il faut rappeler que c’est le Waqf, autorité musulmane jordanienne, qui administre l’esplanade du Mont du Temple.

Mais comment expliquer alors la photo montrant, dans le même article, les deux hommes devant le Mur occidental (Mur des lamentations) également dépourvus de leur croix ?

Pour se justifier, l’évêque Bedford-Strohm a critiqué quelques jours plus tard le fait que la plupart des médias n’aient pas mentionné qu’il n’avait pas non plus porté la croix au Mur des lamentations :

 

On insinue un clash culturel avec cette affaire, pour montrer que l’islam serait intolérant. Pourquoi n’a-t-on pas en même temps fait remarquer que nous avions été prié par les deux religions auxquelles nous avons rendu visite de ne pas porter la croix, pour ne pas provoquer ?

 

L’évêque a évoqué une « atmosphère surchauffée » pendant la visite à Jérusalem, avec les mesures de sécurité renforcées prises à cause du déroulement de la fête des cabanes (Souccot).

Les autorités juives auraient donc aussi demandé le dépôt des croix. Vraiment ?

L’évêque rend donc les autorités juives responsables de cette intolérante demande, au même titre que les autorités musulmanes. Pourtant le site Israelnetz rapporte :

 

Le porte-parole militaire israélien Arye Sharuz Shalicar n’a appris que par Facebook que la demande aurait été faite du côté juif de déposer les croix. Il écrit : « Je vous exhorte par la présente de faire savoir au public quel service de sécurité du côté juif aurait exigé de vous lors de votre visite au Mur des lamentations à Jérusalem, de ne pas porter ostensiblement vos symboles religieux « en raison de la situation tendue à Jérusalem », prétendument « pour éviter une provocation » ». Shalicar a selon lui vérifié le reproche (fait par l’évêque) et « on a été indigné par cette affirmation ».

 

Aux dernières nouvelles en notre possession, un porte-parole de la Conférence épiscopale allemande a répondu à Israelnetz : « Nous somme en contact avec l’ambassade d’Israël suite aux propos de Monsieur Shalicar ».

Si les autorités israéliennes avaient fait une demande comme l’a prétendu l’évêque, ce porte-parole n’aurait-il pas pu simplement citer de qui elle émanait ?

Dans le sillage de l’Unesco

Wolffsohn lie ce nouveau développement à l’offensive diplomatique en cours autour du Mont du Temple :

 

L’attitude islamique offensive est certainement aussi liée à la récente résolution de l’Unesco. Selon celle-ci, le Mont du Temple à Jérusalem serait un sanctuaire uniquement musulman, sans aucune référence au judaïsme ou au christianisme. Beaucoup pensaient que ce non-sens historique et religieux était dirigé uniquement contre Israël et les Juifs. C’est se tromper.

 

Selon le Tagesspiegel, qui a suivi le pèlerinage, un représentant du Waqf n’a d’ailleurs pas hésité à affirmer à la délégation venue sur le Mont du Temple :

 

Le terme « Mont du Temple » est une instrumentalisation inadmissible de la religion de la part des Juifs. Il n’y a jamais eu de temple juif ici. Il n’y a aucune preuve archéologique.

 

Le Tagesspiegel précise que les preuves ne font pourtant aucun doute et que le cardinal Marx a répondu : « On peut voir les choses autrement »…

Il faut rendre hommage à l’Allemagne, qui fait partie des six pays qui ont eu le courage (et tout simplement le bon sens) de s’opposer à la résolution de l’Unesco. La couverture de l’affaire par les différents journaux allemands que nous avons cités a par ailleurs été remarquable.

Mais l’attitude des deux hommes d’église reflète un autre phénomène : la faiblesse croissante des Eglises. On ne les a guère entendu protester contre l’Unesco, alors que la légitimité du christianisme se trouvait autant attaquée que celle du peuple juif par le négationnisme qu’ont promu les pays arabes.

Voir les deux plus hauts représentants du plus grand pays européen renoncer à affirmer leur croyance dans un lieu si symbolique est un signe inquiétant. Que des gouvernements se compromettent par calcul politique à laisser voter de telles résolutions est une chose; que les gardiens de la tradition renoncent à défendre leur identité en est une autre. Si eux ne se battent pas pour cela, pourquoi les peuples européens le feraient-ils ? Et s’ils ne le font pas, qu’est-ce qui empêchera des demandes aussi absurdes que celles visant Israël (on parle désormais de l’intention de l’Autorité palestinienne de demander la “restitution” des manuscrits de la Mer morte) d’atteindre l’Europe ?

Vous avez aimé cet article ? Suivez InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : © InfoEquitable. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable.

Images : vidéo Welt.de

Derniers commentaires
  • Apaisement ? Non, juste veulerie et soumission.
    Les asservis volontaires deviendront dhimmis.

  • Nauséabond. Le pire est que des chrétiens affirment à tout un chacun que cette intolérance provient aussi des Juifs!!!! Qui peut le croire et pourquoi le laisse t on croire !!!! Encore une fois, c’est la crainte de mettre tout sur le dos des Musulmans!!! Décidément, le Monde va mal!!!!!!!!!!!!!!! Navrant et Déception de l’Humanité, si Humanité est!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.