AccueilVeille médiasLost in translation: Reuters en français désarme un palestinien auteur d’une attaque

Lost in translation: Reuters en français désarme un palestinien auteur d’une attaque

Reuters annonce la mort d’un Palestinien. Mais des précisions essentielles, présentes dans le titre de la dépêche émise en anglais par l’agence, manquent dans le titre en français : infiltré en territoire israélien depuis Gaza, ce membre du Hamas venait d’attaquer les soldats qui l’ont tué.

 

Jeudi 31 juillet, des soldats israéliens ont commis un meurtre sans raison apparente. C’est du moins ce que les lecteurs francophones de Reuters ont pu croire en voyant ce titre :

 

 

Pourtant, le texte de la dépêche est plus précis. Fions-nous à Reuters pour nous conter les faits :

 

Des soldats israéliens ont tué par balle un Palestinien après que celui-ci a traversé jeudi la clôture séparant Israël et la bande de Gaza pour ouvrir le feu en direction des soldats, blessant trois d’entre eux, a déclaré l’armée israélienne.

 

Le Palestinien tué, membre du Hamas, avait franchi la frontière pour se retrouver en territoire israélien et venait de commettre une attaque contre les soldats qui protégeaient la frontière, réussissant à en blesser trois avant d’être stoppé (armé de grenades et d’une kalachnikov, il aurait pu sans cela tenter de parcourir quelques centaines de mètres jusqu’à des habitations israéliennes pour y semer la mort). 

Le titre donne l’impression que cet homme a été victime de tirs israéliens sans justification. Quelle surprise alors de découvrir que le titre anglais de la même dépêche est bien plus précis :

 

« Les forces israéliennes tuent un Palestinien armé qui s’était infiltré depuis Gaza – (armée) »

 

Les lecteurs anglophones qui n’ont vu que le titre ont pu comprendre que la « victime », armée et infiltrée en territoire étranger, avait commis une attaque. Pas les francophones.

InfoEquitable a écrit à Reuters pour demander l’alignement du titre français sur la version anglaise. Nous vous tiendrons au courant.

 

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.