AccueilVeille médiasFrance Info a corrigé: les habitants du sud d’Israël ne sont pas des «colons»

France Info a corrigé: les habitants du sud d’Israël ne sont pas des «colons»

La radio d’information du service public avait utilisé ce terme complètement inapproprié pour désigner les habitants du sud d’Israël.

 

___

Mise à jour

Rapidement après la publication de cet article, France Info a corrigé l’erreur. Le titre parle désormais correctement de « villages » et non de « colonies ».

Et le chapeau de l’article, qui parlait d’un « reportage dans la colonie de Netiv Ha’asra », annonce désormais un « reportage dans le village de Netiv Ha’asra, au sud d’Israël ».

 

 

Dans un deuxième temps, Omar Ouahmane, le journaliste à qui l’article avait été attribué par France Info, a contacté InfoEquitable sur Twitter pour nous assurer qu’il n’en était pas l’auteur.

 

 

Nous transmettons bien entendu cette information à nos lecteurs.

La chaîne a effectivement retiré le nom de son journaliste et indique désormais « France Info » comme seul auteur.

Reste que ces fautes doivent bien avoir une source et qu’il y a manifestement eu des failles au sein de la rédaction de France Info dans l’écriture et la relecture des titres, sans parler de l’attribution de l’article…

Merci aux lecteurs d’InfoEquitable qui ont relayé notre demande, et à France Info d’avoir rétabli l’information.

___

 

Omar Ouahmane, correspondant de Radio France à Beyrouth, a été dépêché un peu plus au sud à l’occasion des élections israéliennes (*note : Omar Ouahmane nous a par la suite informés ne pas être l’auteur; lire la mise à jour ci-dessus).

Il s’est intéressé au sort des habitants de Netiv HaAsara, un moshav (village agricole) situé à quelques centaines de mètres de la frontière avec la bande de Gaza. On perçoit un soupçon de parti pris dans certaines phrases :

 

Ici, les habitants disent vivre la boule au ventre car les sirènes, les roquettes tirées depuis l’enclave palestinienne, c’est leur quotidien.

 

Ce ne sont pas seulement les habitants qui « disent vivre » ainsi, ce qui impliquerait que l’on puisse remettre en cause leur récit. C’est bien évidemment une réalité incontestable, causée par des ennemis que le journaliste de France Info évite soigneusement de nommer : les factions islamistes de Gaza, dont le Hamas et le Jihad islamique.

Ces groupes ont un objectif très clair : l’éradication d’Israël et de ses habitants.

Est-ce pour les y aider que le reportage de France Info recourt à la désinformation la plus éhontée ?

 

 

Des « colons », les habitants de Netiv HaAsara ?

 

Le Premier ministre, empêtré dans des affaires de corruption, joue ce mardi sa survie politique. Mais celui qui se présente comme le garant de la sécurité d’Israël est critiqué par les populations voisines de la bande de Gaza. Reportage dans la colonie de Netiv Ha’asra.

 

Netiv Ha’Asara est bien une localité voisine de la bande de Gaza.

 

 


Mais parler de « colonie » à propos d’une localité située dans les frontières internationalement reconnues de l’Etat d’Israël, loin des territoires disputés, est inadmissible.

Des « colons en mal de sécurité » ? Les lecteurs se diront qu’ils n’ont qu’à rentrer chez eux !

Il s’agit en réalité de civils israéliens en mal de sécurité – à cause des obus et roquettes que leurs voisins de Gaza leur envoient sur la tête depuis plus d’une décennie. Certains enfants n’y ont jamais connu la paix…

 

Abris anti-bombes sur un terrain de football des environs de Netiv HaAsara (© Simon Mannweiler / Wikimedia Commons / CC BY-SA 4.0)

 

Si parler de « colons de Cisjordanie » est une manière de refuser toute légitimité juive sur ce territoire, ce langage qui s’est généralisé en France laisse théoriquement la possibilité à un Etat juif de vivre aux côtés d’un éventuel Etat palestinien.

Mais décrire les Juifs comme des colons en Israël revient à nier la légitimité à cet Etat. C’est un appel à sa destruction. Est-ce ce que France Info souhaite ?

On voudrait croire que non, mais l’erreur n’est malheureusement pas inédite.

Il y a moins d’un an, un autre correspondant de Radio France à Beyrouth avait commis exactement la même bévue ! Déjà, InfoEquitable était intervenu. Aurélien Colly avait reconnu que l’usage du terme « colonie » était « inapproprié » pour décrire des localité israéliennes (dans le nord du pays, cette fois) et France Inter avait corrigé le reportage.

Rebelote : voilà que France Info prend le relai de sa maison soeur et se met à décrire les habitants d’Israël comme le font les « antisionistes », ces antisémites du XXIe siècle qui rêvent de la destruction de l’Etat juif.

InfoEquitable a contacté la médiatrice de Radio France. N’hésitez pas à lui demander, vous aussi, une correction.

 

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.
Photo : des résidus de roquettes et obus tombés sur Netiv HaAsara (Google)

Dernier commentaire
  • C’est très bien, mais en répondant que “Netiv HaAsara n’est pas une colonie et que ses habitants ne sont pas des colons”, vous encouragez et – malgré vous – avalisez l’emploi de ces termes, qui sont inexacts et empreints d’une forte connotation négative.
    Israël n’a pas de colonies (contrairement à la France), et les termes exacts sont “implantations” et “habitants des implantations” (en anglais : settlements et settlers).
    Il est temps de mener aussi ce combat !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.