AccueilVeille médiasEuronews transforme le lynchage d’automobilistes israéliens en attaque à la voiture bélier contre des Palestiniens

Euronews transforme le lynchage d’automobilistes israéliens en attaque à la voiture bélier contre des Palestiniens


Dans le contexte actuel tendu, c’est exactement le genre de calomnie qui risque d’inciter à la haine anti-juive en France.

 

Les exemples d’informations biaisées, orientées ou occultées n’ont pas manqué depuis le renouveau des violences entre Palestiniens et Israéliens, mais on a vu peu de véritables fausses informations dans les grands médias.

La chaîne Euronews a toutefois donné dans ce registre, avec une pure fake news.

 

 

Vous avez bien lu. A suivre la chaîne d’information pan-européenne, on pourrait croire que les Israéliens se mettraient à leur tour aux attaques à la voiture bélier.

La chaîne explique qu’« un Israélien a lancé sa voiture contre un manifestant palestinien à Jérusalem ».

Selon l’article, la voiture israélienne se serait approchée d’un groupe de « manifestants » palestiniens, et l’un (seulement) de ces « manifestants » aurait alors ouvert le coffre; suite à quoi la voiture aurait chargé la foule et renversé un Palestinien. Et c’est alors seulement (donc pour se défendre) que des Palestiniens auraient lancé des pierres sur les occupants de la voiture, avant qu’un « homme armé » intervienne et disperse la foule.

Vraiment ?

Voici la description parfaitement factuelle de l’événement donnée par l’AFP :

 

une voiture transportant des Israéliens a été la cible de jets de pierres et a perdu le contrôle avant de foncer sur des Palestiniens, selon la police. Immobilisé, le véhicule a été attaqué par des Palestiniens qui ont lancé des projectiles avant l’intervention de la police israélienne.

 

En clair : les « manifestants » d’Euronews étaient des émeutiers qui ont pris en ambuscade un véhicule de civils dans le but de « casser du Juif ».

Et l’« homme armé » qui est intervenu pour sauver les malheureux ? Un policier israélien.

Augmentée de quelques explications, la séquence de vidéo-surveillance qui a servi de base à Euronews ne laisse aucun doute sur ce qu’il s’est passé :

 

video

 

A noter qu’hormis le petit paragraphe diffusé par l’AFP au milieu d’une dépêche, l’information sur cette agression anti-juive n’a pas été largement diffusée dans les médias francophones. Seule Euronews en a fait un sujet, sous cet angle malhonnête.

Interpelée sur par InfoEquitable sur Twitter, la chaîne n’a pour le moment pas modifié cette information indiscutablement fausse.

C’est grave, car des manifestations pro-palestiniennes sont prévues ce week-end en France et c’est exactement le genre de calomnie susceptible de contribuer à enflammer les foules contre la communauté juive, comme cela s’est déjà vu lors du dernier gros conflit entre Israël et le Hamas en 2014.

 

Mise à jour

Le site Arrêt sur Images a consacré un article à la polémique.

 

 

Suite à cette publication, le 14 mai, Euronews a – tardivement donc – supprimé la vidéo ainsi que le tweet (mais toutefois maintenu le texte sur lequel portaient nos critiques).

 

 

 

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.

 


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

 


Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.