AccueilVeille médiasLe Petit Futé retire une référence maladroite à Israël dans ses guides sur l’Afrique du Sud

Le Petit Futé retire une référence maladroite à Israël dans ses guides sur l’Afrique du Sud

Une phrase dressait un parallèle entre la politique d’un président du temps de l’apartheid et celle d’Israël. Or cette comparaison abusive est justement l’une des tactiques utlisées par la campagne « BDS » pour délégitimer Israël. Contactée par InfoEquitable, la rédaction du Petit Futé a reconnu la maladresse de la comparaison et promis de la retirer. 

 

Un lecteur en vacances en Afrique du Sud a fait part à InfoEquitable de sa surprise en parcourant les pages consacrées à l’histoire du pays dans son guide sur le Cap.

 

 

Entre un passage sur les « sanglantes années 1970 » et un autre sur « l’apartheid [qui] va mourir », notre lecteur est tombé sur les mots suivants à propos du président Botha qui fut à la tête du pays de 1984 à 1989 :

 

Succédant à Vorster, Pieter Botha veut faire du pays un géant régional incontournable, à l’image d’Israël, qui espère museler ses voisins en les rendant économiquement dépendants. 

 

 

Cette unique référence à Israël dans un guide consacré à une nation située à des milliers de kilomètres a paru incongrue à notre lecteur. Partageant son avis, InfoEquitable a envoyé à la rédaction des guides du Petit Futé la remarque suivante :

« Enoncée comme un fait sans aucun argument pour l’étayer, cette référence est fausse. Aucun voisin d’Israël (Egypte, Jordanie, Syrie, Liban) n’est « muselé » et « rendu économiquement dépendant » par Israël. A la rigueur, ces mots pourraient s’appliquer à la manière dont l’Iran s’ingère dans les affaires libanaises… 

Et s’il s’agit d’une référence aux rapports d’Israël avec les Palestiniens, doublée d’un parallèle avec le régime de l’apartheid sous lequel officiait Pieter Botha, elle est tout aussi maladroite puisqu’elle peut être vue comme une allusion à la campagne « BDS » menée contre Israël qui recourt à une comparaison abusive avec l’apartheid pour marginaliser Israël. Les deux situations sont complètement différentes, comme l’explique dans un article du New York Times un Israélien qui a grandi en Afrique du Sud du temps de l’apartheid. Pour le dire très brièvement, il n’y a pas de discrimination raciale institutionnalisée en Israël (en revanche, les Juifs sont interdits de résidence dans les territoires administrés par l’Autorité palestinienne…) et les restrictions imposées aux Palestiniens sont une conséquence des attaques terroristes menées contre des civils Israéliens. »

Nous ajoutions que la comparaison n’était pas nécessaire, puisqu’elle n’apportait rien à la compréhension du sujet (dire que Botha voulait faire du pays un géant en muselant ses voisins aurait eu exactement le même sens, sans recourir à aucune comparaison). Elle ne faisait qu’importer un sujet controversé dans la discussion du problème historique déjà dense qu’est l’apartheid.

Nous demandions par conséquent que la phrase soit corrigée dans les différents guides consacrés à l’Afrique du Sud pour en ôter la référence inappropriée (le guide complet « Afrique du Sud – Lesotho », p.73 ; mais aussi guides sur des régions plus spécifiques – par exemple « Le Cap », p.42).

 

Réponse positive du Petit Futé

Le Petit Futé a pris en considération notre demande en répondant que nous avions « tout à fait raison », ajoutant que « cette comparaison est en tout point maladroite et n’apporte rien à la compréhension du sujet » et avait été « supprimée de tous nos contenus (Afrique du Sud, Le Cap, carnet de voyage) ».

Il est malheureusement trop tard pour les milliers de lecteurs des éditions précédentes du Petit Futé (la phrase est présente dans tous les guides imprimés depuis plusieurs années sur l’Afrique du Sud ; au moins depuis 2014). Mais grâce à notre lecteur attentif et réactif, les utilisateurs des prochaines éditions ne seront plus exposés à ce petit morceau de désinformation.

InfoEquitable remercie les éditeurs du Petit Futé pour leur prompte réaction.

Vous appréciez le travail de veille et d’information d’InfoEquitable ? Aidez-nous à le poursuivre en faisant un don déductible de vos impôts à hauteur de 66 % des sommes versées. Chaque geste compte ! Suivez aussi InfoEquitable sur Facebook et Twitter.


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

article précédent
article suivant
Derniers commentaires
  • NE PLUS ACHETER « LE PETIT FUTÉ » N EST-CE PAS LA MEILLEURE SOLUTION AVEC OU SANS RECTIFICATION.

  • Tous ces ennemis d’Israël sont à vomir ! Le boycott engagé et toutes ces méchancetés n’aboutiront pas, personne n’arrivera à abîmer et à détruire Israël quel que soit le moyen utilisé ! Et puis cela ne vous portera pas chance et surtout ne vous rendra pas intelligent, tant pis pour vous.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.