a
Archive

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien reproche à l’ambassadeur de l’UE de s’associer à une action de propagande

L’information n’est pas encore confirmée officiellement mais le président américain aurait informé plusieurs dirigeants de la région de sa décision.

Le président américain serait sur le point de reconnaitre officiellement Jérusalem comme la « capitale d’Israël ».

Derrière l'ambiance feutrée, les intervenants visaient, d'abord, à priver de souveraineté l'Etat juif honni. Puis, une fois soumis, à le faire disparaître.

Le Premier ministre israélien viendra défendre la politique d’Israël face aux chefs de la diplomatie européenne.

Cette affirmation sans aucun fondement a été proférée par le secrétaire national du PCF sur France Info.

Les médias prétendent souvent qu’Israël est peu accueillant les chrétiens, ce qui ferait baisser leurs effectifs. C’est le contraire qui est vrai.

La presse, qui a couvert des cas très comparables dans d'autres pays, a décidé de ne pas s'arrêter sur cette information.

Les images insoutenables de la tentative d’assassinat d’un Israélien par un djihadiste palestinien ignorées par la quasi-totalité des journaux français.

La police israélienne a interpelé un rabbin qui avait tenté de prier en souvenir des trois membres de la famille Salomon assassinée à Halamish

Depuis le début des événements, InfoEquitable effectue une veille permanente des images vidéo diffusées sur les réseaux sociaux par les Palestiniens.

Point de situation sur le terrain et tour d'horizon sur les réseaux sociaux où sévit la guerre des images

La vidéo justifie l'installation de détecteurs de métaux par Israël et démontre que leur refus n’est qu’un prétexte pour attiser la haine anti-israélienne.

L’autorité musulmane en charge des lieux saints incite les fidèles à manifester et les réseaux sociaux palestiniens continuent d’attiser les tensions.

Alors que le roi Abdallah a condamné l’attentat de Jérusalem, le parlement jordanien a rendu hommage aux terroristes qui ont tué deux policiers israéliens.

La justice israélienne ouvre une enquête sur les accusations de violences qui auraient été perpétrées par des soldats de Tsahal à l’encontre de Palestiniens

De nombreuses voix s’étaient élevées pour dénoncer la « censure » d’un documentaire mettant en lumière les liens entre l’antisémitisme et l’antisionisme.

La direction française d’Arte persiste à refuser de programmer le film.

L’ambassade d’Israël en France a adressé une demande officielle en ce sens à la chaîne culturelle franco-allemande.

La censure du documentaire « Un peuple élu et mis à part : L’Antisémitisme en Europe » s’inscrit dans la logique d'une ligne éditoriale non-avouée.