AccueilVeille médiasInfoEquitable décerne ses Grands prix de la désinformation 2020

InfoEquitable décerne ses Grands prix de la désinformation 2020


Le coronavirus a bien sûr fait son apparition dans la désinformation anti-israélienne en 2020. Retrouvez-le au côté d’autres thèmes dans notre traditionnel hit-parade des infos les plus biaisées de l’année écoulée.

 

Bonne année 2021 à tous !

La page 2020 est définitivement tournée. 

Pour tout dire, elle n’a pas été très bonne pour les ennemis d’Israël et les antisémites. 

Tous ceux-là ont connu pas mal de déconvenues et contrariétés.

Paradoxalement, c’est peut-être ce qui explique que leur hargne à accabler Israël s’en est retrouvée décuplée. 

Du coup, 2020 s’avère pour InfoEquitable être un bon cru

Il faut dire que nous n’avons pas chômé

Inlassablement, nos équipes ont épluché, écouté, regardé, décrypté tout ce qui se disait et s’écrivait dans la presse française à propos d’Israël

Comme chaque année, voici venu le temps de la distribution des prix

 

Le prix de la plus grosse fake news anti-israélienne à France Inter

Coronavirus en Cisjordanie: Radio France relaie des accusations pourtant réfutées par Israël

 

https://infoequitable.org/wp-content/uploads/2020/04/Inter_Btselem_04.20.jpg

 

Dans son journal du matin du lundi 20 avril 2020, la radio publique a diffusé un reportage accusant l’armée israélienne d’avoir détruit en Cisjordanie des installations sanitaires destinées à soigner les Palestiniens atteints du Covid19

Il s’agissait en réalité d’une grossière fake news propagée par une ONG israélienne d’extrême-gauche et qui avait été formellement démentie par Israël avant même la diffusion du reportage. 

Cette désinformation, dénoncée par InfoEquitable, a valu à France Inter une « mise en garde » officielle du CSA.  

 

Le prix « le retour des épidémies, c’est l’occasion d’accuser Israël » à La Croix

La Croix accuse la police israélienne de procéder à des arrestations de malades du coronavirus

 

 

La pandémie de Covid-19, a décidément été l’occasion pour plusieurs médias de verser dans la diffamation anti-israélienne.

Le quotidien La Croix a notamment accusé le gouvernement israélien de profiter des mesures de dépistage pour restreindre les libertés publiques.

Poussant le bouchon un peu loin, le journal catholique affirmait que la police israélienne procédait à des vagues d’ « arrestations » de « personnes infectées ».

Mise en cause par InfoEquitableLa Croix a été contrainte de corriger cette information sans fondement.

 

Le prix de la meilleure promotion d’un rappeur antisémite à la radio Mouv’

Freeze Corleone: quand Radio France assurait la promotion du rappeur antisémite

Un article paru à l’automne dernier sur le site de la radio Mouv’ (Radio France) dressait un portrait très élogieux du rappeur Freeze Corleone en évoquant de manière ambiguë son antisémitisme.

 

 

Présentant Freeze Corleone comme «l’un des artistes les plus doués de sa génération », la radio des « jeunes » du service public évoquait en termes feutrés ses textes antisémites et négationnistes avant de saluer « sa vision géopolitique aux antipodes des versions officielles » et « sa vision de l’histoire différente de celle des manuels scolaires ».

Freeze Corleone est l’« un des rares profils à sortir volontairement des clous et à pouvoir bouleverser un tant soit peu l’auditeur », poursuivait le critique musical du Mouv’. 

 

Le prix « polyglottes sans frontières » avec mention « triple langage » à l’Agence France-Presse

Expulsion d’une famille palestinienne: le triple langage de l’AFP

 

 

InfoEquitable a décrypté les différentes versions des dépêches de l’AFP concernant une affaire de litige immobilier opposant familles israéliennes et palestiniennes.  

Seule la version anglaise (à destination d’un public anglo-saxon réputé rigoureux et exigeant) était à peu près honnête et équilibrée. 

La dépêche en arabe qualifiait de « colons » des Israéliens qui ne l’étaient pas et accablait Israël. 

La dépêche en français – de loin la plus déséquilibrée – comportait plus d’une approximation historique. 

 

Le prix de la langue de bois et de l’euphémisme en or à l’AFP

Pour l’AFP, Israël «assassine» les terroristes, la France «neutralise» les djihadistes

L’Agence France-Presse repart cette année avec un deuxième prix !

En examinant attentivement les dépêches de l’AFP, InfoEquitable s’est rendu compte que le vocabulaire employé par l’Agence France-Presse diffère selon que les opérations antiterroristes sont menées par Israël ou par la France

 

 

Lorsque le Mossad tue un responsable d’Al Qaïda en Iran, l’AFP parle d’ « assassinat »; lorsque l’armée française tue un chef djihadiste au Mali, l’AFP évoque une « neutralisation »…

 

Le prix de la meilleure propagande en faveur du Hezbollah à France 2

Un reportage de France 2 à la gloire du Hezbollah

Un reportage utilisant des images de propagande du Hezbollah, diffusé le 30 mai 2019 sur Télématinattribuait à la milice chiite tout le mérite d’avoir sauvé le Liban de l’épidémie de Covid-19.

Ce reportage omettait de préciser que le Hezbollah est une organisation considérée comme « terroriste » par les Etats-Unis, L’Australie, le Canada et nombre de pays européens. 

InfoEquitable avait été le premier à protester contre la diffusion à l’antenne d’un reportage aussi peu conforme aux règles du service public.

 

https://infoequitable.org/wp-content/uploads/2020/06/Telematin_Liban_mai20_02.jpg

 

Face à l’avalanche de protestations, France 2 a diffusé quelques jours plus tard une « mise au point » en forme de mea culpa.

 

Le prix du sourire le plus faux-cul au curé de Ramallah, le père Jamal Khader

Lettre ouverte au curé de Ramallah qui soutient le BDS et proscrit les contacts avec «le Juif»

 

 

Dans une interview complaisante au « Monde des religions », le père Jamal Khader accusait les Israéliens d’être responsables de tous les malheurs de la région et qualifiait d’« indispensable » la campagne de boycott contre lsraël.

Le curé de Ramallah préconisait également la suppression de tout contact avec « le Juif ». 

Malgré son air affable et ses paroles doucereuses, nous ne lui avons pas accordé le bon dieu sans confession.

Nous l’avons inscrit au tableau de déshonneur de la désinformation 2020.

 

Le prix de la plus belle calomnie au coronavirus à L’Obs

Alors que la pandémie se répandait à travers le monde, L’Obs lança une chronique dans laquelle des habitants de différents pays donnaient leur vécu.

Le journal donna ainsi la parole à une cadre au ministère de l’Economie palestinien qui assimila Israël au coronavirus – « deux ennemis de l’humanité ».

 

 

On le sait, les Juifs ont au cours des siècles souvent été tenus pour responsables d’épidémies mortelles, et beaucoup ont payé ces calomnies de leur vie.

Et voilà qu’en 2020, ce genre de discours complotiste se retrouve encore dans un grand quotidien français.

 

Le prix « ostracisme syndical anti-israélien » à la Fédération internationale des journalistes

Pourquoi les Israéliens sont-ils exclus de la Fédération internationale des journalistes?

L’enquête approfondie d’InfoEquitable a révélé les raisons pour lesquelles les syndicats de journalistes israéliens sont exclus depuis des années de la Fédération internationale des journalistes.

 

https://infoequitable.org/wp-content/uploads/2020/06/CharteIFJ.jpg

 

Multipliant les prises de positions anti-israéliennes, l’organisation internationale des journalistes s’avère être sous l’influence de l’Autorité palestinienne à laquelle elle sert  de relais dans les médias.

Une enquête à lire attentivement et à diffuser sur les réseaux sociaux

 

Le prix de la désinformation avec mention spéciale « je laisse complaisamment mon micro ouvert et laisse un terroriste du FPLP déverser ses mensonges » à France Inter

«Palestine, l’Etat introuvable»: dans les coulisses d’un reportage de France Inter

 

https://infoequitable.org/wp-content/uploads/2020/12/AwaisInterview.jpg

 

France Inter est, elle aussi, doublement primée cette année !

Le correspondant de la radio de service public en Israël, Frédéric Métézeau, a réalisé en décembre 2020 un reportage intitulé « Palestine – l’Etat introuvable ». 

A cette occasion, le journaliste a longuement donné la parole à un membre du FPLP, une organisation terroriste palestinienne, sans démentir ni réagir à ses nombreux mensonges et falsifications

A aucun moment la rédaction de France Inter n’a jugé utile d’informer ses auditeurs que cet interlocuteur (présenté comme un paisible professeur de théâtre) avait eu plus d’une fois maille à partir la justice israélienne pour ses liens avec le Front populaire de libération de la Palestine.  

 

Le prix de la falsification historique et de la minimisation du terrorisme islamiste au « Monde des Religions »

Pour Le Monde, le terrorisme, c’est la faute des Juifs !

A la veille de l’ouverture du procès des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher« Le Monde des Religions » a publié cet article oiseux exonérant l’islam de toute responsabilité dans la vague actuelle d’attentats djihadistes.

 

 

A l’appui de sa démonstration, le journaliste a développé l’argument suivant : « les sicaires et les zélotes juifs » de l’antiquité seraient « les premiers terroristes de l’Histoire ». 

On ne fera pas le reproche au « Monde des Religions » de ne pas remonter assez loin pour trouver des circonstances atténuantes aux tueurs de Charlie et de l’Hyper Cacher.

 

Le prix de la  « statistique bidon » à l’AFP

Non, contrairement à ce que dit l’AFP, Gaza n’est pas «surpeuplée»

Un troisième prix pour l’Agence France-Presse, dans ce palmarès 2020 !

Pour les journalistes, français en particulier, la bande de Gaza est la terre de tous les fantasmes et le carrefour de tous les clichés.

L’un des plus fréquents est de prétendre que ce territoire palestinien aux mains du Hamas serait « surpeuplé », par la faute d’Israël, bien entendu. 

 

 

Notre enquête, puisant aux meilleurs sources – dont les statistiques démographiques officielles de l’Autorité palestinienne – a démontré qu’il n’en était rien et que la densité de population à Gaza était tout à fait modérée.

Depuis, l’AFP n’a plus émis de dépêche titrant sur « Gaza surpeuplée ».

(Nous n’avons pas travaillé pour rien.)

 

Le palme spéciale du Jury  « aveugles, sourds et muets » à l’ensemble de la presse française pour sa couverture de l’explosion de Beyrouth

Beyrouth: la piste du nitrate d’ammonium mène au Hezbollah

Avant de conclure ce palmarès, nous tenions à décerner un prix général à l’ensemble de la presse française pour la prudence dont elle a fait preuve à la suite de l’explosion qui a ravagé en août 2020 le port de Beyrouth et une bonne partie de la capitale libanaise.

 

 

InfoEquitable a pourtant relevé dans la presse étrangère de très nombreux articles désignant le Hezbollah comme principal suspect dans la catastrophe. 

Mais en France, on a préféré éviter le sujet

C’est sans doute ce qu’on appelle « l’exception culturelle » française. 

 

Bonne année 2021 !

InfoEquitable poursuivra tout au long de cette nouvelle année son travail de lutte contre la désinformation anti-israélienne et vous invite à soutenir son action

Consultez notre site, diffusez nos articles en les partageant sur les réseaux sociaux.

Notre travail de veille médiatique et de décryptage des fake news anti-israéliennes est un combat crucial contre la montée de l’antisémitisme.

InfoEquitable remercie tous ses lecteurs et vous souhaite une excellente année 2021 !

 

Retrouvez aussi nos Grands prix de la désinformation 2017, 2018 et 2019. Et rendez-vous l’année prochaine !

 


Auteur : InfoEquitable. Si vous souhaitez reproduire cet article, merci de demander ici une autorisation écrite préalable.

 


Derniers commentaires
  • Il faudra penser à Armin Arefi, l’antisémite délirant qui sévit au journal « Le Point ». Il pond de jolis torchons 100% contre Israël et les Juifs.

  • Dans le journal Le Point, en plus d’Armin Arefi, n’oublions pas Danielle Kriegel, épouse Ch. Enderlin, qui n’oublie jamais de deverser son fiel même en parlant des réalisations israéliennes.

  • Merci pour votre travail. Il serait intéressant de comprendre :
    – Quelle est la motivation des nombreux journalistes anti-israéliens ?
    – Pourquoi ne sont ils pas désavoués par leurs collègues ou leur direction ?
    – Évolution des opinions des journalistes en France et dans le monde sur Israël.
    Et enfin, comment agir encore plus efficacement pour une information plus rigoureuse et plus objective ?

    • – idéologie  » de gauche  » anti-israélienne systématique par nostalgie des luttes anticoloniales. Rien en vaut le peuple immémorial (inventé en 1964 dans les officines du KGB) pour mobiliser ceux qui se veulent beaux et bons en leur miroir.
      – collègues et directions partagent ce tropisme falastinolâtre. Ne pas oublier que l’AFP, agence semi-gouvernementale donc aux ordres des roquets d’Orsay, est reprise par toute la presse convenue.
      – évolution : empire avec le temps
      – on ne lutte pas avec des arguments étayés, des faits et de la bonne foi contre des idéologies et/ou ignorants. Ils sont indécrottables.

  • Ils sont plus de 30000 journalistes français qui participent à la désinformation sur l’état juif.
    Et cela depuis 3 générations.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.